Le chantier de construction de l’IPM progresse bien
Retour au sommaire

Le chantier de l'Installation de production de monolithes (IPM) a soufflé sa première bougie au mois de mars dernier. Après une année de travail intensif, le chantier est déjà bien avancé. L’adjudicataire vient d’ailleurs de s’atteler au toit du tampon d’output.

Dans l’IPM, les déchets radioactifs seront placés dans des coffres en béton ou « caissons » puis scellés et remplis avec du mortier. Les monolithes qui en résultent seront entreposés temporairement dans le tampon d’output de l'installation, avant de disparaître définitivement dans les modules de stockage.

Il y a environ un an, nous avons donné le premier coup de bêche pour la construction de l’IPM. Depuis, l’avancement des travaux n’a pas cessé. L'adjudicataire s’est consacré activement à la construction des murs en béton de l'installation et pose maintenant aussi les voûtes du toit du tampon d’output. Il s’agit là d’une étape essentielle dans l'évolution du chantier. La fin des travaux est toujours prévue pour début 2021.

 

Vous vous demandez à quoi ressemble l'IPM aujourd'hui ? Visionnez donc la vidéo ci-dessous :

Article précédent Prochain article