Aller au contenu principal

Phases de vie de l’installation de stockage

L'installation de stockage en surface des déchets de faible et moyenne activité et de courte durée de vie aura différentes phases de vie :

  • la construction
  • l’exploitation
  • la fermeture
  • le contrôle
  • la sûreté passive.

La sécurité de l'homme et de l'environnement occupe une place centrale dans chaque phase de vie.

Phases de vie de l'installation de stockage

2018_Bouwwerf bergingssite - Chantier site de stockage_ONDRAFNIRAS.jpg

Phase de construction

L’ONDRAF a préparé la construction de l’installation de stockage jusque dans ses moindres détails. Nous avons ainsi reproduit les principaux éléments des modules de stockage en taille réelle dans le cadre du test de démonstration.

Lors de la construction de l'installation, nous appliquerons également des critères de sûreté stricts, qui sont décrits dans le dossier de sûreté. La conformité de l’installation à ces critères fera l’objet de contrôles pendant et après la phase de construction.

2018_Inspectieruimte - Espace d'inspection_ONDRAFNIRAS.jpg

Phase d’exploitation

Après la construction, l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN) vérifiera que l’installation de stockage répond bien aux conditions d’autorisation. Si l'AFCN approuve l'installation, l’autorisation de construire et exploiter celle-ci sera confirmée. L’exploitation pourra ensuite démarrer : les monolithes contenant les déchets seront stockés un par un dans les modules de stockage.

BM4.jpg

Avant que les monolithes ne soient transportés vers les modules, ils seront minutieusement contrôlés. Les déchets qui ne répondront pas aux exigences de qualité ne seront pas stockés dans l’installation. L'ONDRAF estime que la mise en stockage des déchets prendra 50 ans.

La couverture pourra ensuite être placée. Les contrôles se poursuivront ensuite dans la galerie et les espaces d'inspection.

Phase de fermeture

La phase de fermeture commencera quelque 95 ans après la mise en stockage des premiers monolithes de déchets :

  1. Les espaces d'inspection sous les modules seront comblés. Il s’agit des espaces situés sous chaque module de stockage, où des appareils robotisés inspecteront les modules pour détecter les fissures et les infiltrations d'eau.
  2. La galerie d'inspection sera comblée.

L'installation prendra ainsi sa forme définitive. Le risque d'intrusion ou de sabotage est également réduit.

2017_Monitoring radioactief afval - Monitoring déchets radioactifs_ONDRAFNIRAS.jpg

Phase de contrôle nucléaire

La phase de contrôle nucléaire commencera une centaine d’années après le début de l'exploitation. Au cours de cette phase, l’installation de stockage fera l’objet d’un monitoring et d’un contrôle pendant 250 années supplémentaires. L'ONDRAF a développé un vaste programme de monitoring à cet effet. Les contrôles porteront entre autres sur le sol, l’eau souterraine et l'état des modules en béton.

Oppervlakteberging situatie 2113.jpg

Phase de sûreté passive

Après la phase de contrôle, un monitoring actif du site de stockage reste possible, mais n'est plus nécessaire. En effet, l’installation a été conçue comme un système passif : les générations futures n'auront pas à intervenir pour en assurer la sûreté.