Follow us

Pourquoi le stockage géologique ?

Dans un stockage géologique, les déchets sont mis à l'écart au sein d'une couche profonde et stable, derrière toute une série de barrières artificielles. Ensemble, les barrières naturelles et artificielles garantissent la sûreté à long terme : elles assurent l'isolement des déchets, leur confinement ainsi que le retardement et l'étalement du relachement des substances radioactives. Les scientifiques parlent de trois fonctions de sûreté.

 

Quelles sont les fonctions de sûreté ?

Isoler :: Le stockage souterrain sert en premier lieu à séparer les déchets de l'homme. Il faut donc les enfouir dans une formation suffisamment épaisse et géologiquement stable à long terme, ce qui les met à l'abri des changements climatiques ou d'autres modifications pouvant survenir à la surface du globe.

Confiner : Les déchets sont entourés d'un emballage multicouche étanche comportant divers matériaux de remplissage. Ceux-ci bloquent les substances radioactives et assurent que les substrances radioactives ne puissent s'en échapper. Les emballages sont conçus de manière à pouvoir tenir le coup pendant des milliers d'années.

Retarder : Après plusieurs milliers d'années, les fûts et les emballages seront inévitablement dégradés. Lorsque cela se produit, la roche-hôte commence à jouer son rôle. Dans le cas d'un stockage géologique, les propriétés de la roche sont, pour cette raison, d'une grande importance.

Sûreté active et passive

L’une des principales caractéristiques du stockage est qu’il ne deviendra pas une source de préoccupation pour nos descendants. Une installation de stockage pour déchets radioactifs est un système passif. L’installation ne doit faire l’objet d’une surveillance active que durant son remplissage en déchets. Ensuite, elle est fermée et le système de stockage devient passif. Nos descendants ne sont plus dès lors tenus de le contrôler activement. Les générations à venir pourront décider librement de
poursuivre malgré tout des contrôles actifs si elles le désirent. En plus de l’isolement, du confinement et de la rétention, la sûreté passive fait donc elle aussi partie des principes considérés comme fondamentaux pour un stockage de déchets radioactifs.

Un stockage n’est d’ailleurs pas irréversible. Les générations futures pourront, si elles le souhaitent, retirer les déchets du stockage. Nos concepts prévoient cette possibilité durant une certaine periode.

Comment pouvons-nous garantir la sûreté à long terme ?

Pour être certain qu'une future installation de stockage soit sûre et réalisable techniquement parlant, l'ONDRAF a mené, ces dernières années, différentes expériences.