Follow us

 

 

 

Quatre dimensions de la gestion sûre et durable des déchets radioactifs

Notre génération est confrontée à un défi de taille. 

 

Tous les déchets radioactifs que nous produisons doivent être gérés de manière spécifique et à très long terme. La gestion durable des déchets selon l’ONDRAF repose sur quatre dimensions: la sûreté, la recherche scientifique, l’assise sociétale du processus décisionnel et la garantie du financement.

 

Quatre dimensions de la gestion sûre et durable des déchets radioactifs

Science et technique

La recherche ne s’arrête jamais

 

L’ONDRAF mène, depuis plusieurs décennies déjà, des recherches sur des solutions à long terme pour la gestion des déchets radioactifs. L’ONDRAF définit les activités de recherche et développement et confie leur exécution à des partenaires scientifiques belges et étrangers (universités, centres de recherche, bureaux d’études, partenaires industriels…). L’ONDRAF intègre toutes les connaissances engrangées et recommande au gouvernement des solutions basées sur des connaissances scientifiques et techniques approfondies. Le programme de recherche se poursuivra également lorsque l’installation de stockage sera opérationnelle. La gestion des déchets restera ainsi toujours en phase avec les dernières découvertes scientifiques.

 

Économie et finances

Sécurité financière

 

C’est aux producteurs de déchets qu’incombe la responsabilité financière de leur gestion, en application du principe du « pollueur-payeur ». Ces derniers ne financent pas uniquement le traitement et l’entreposage des déchets, mais soutiennent également la recherche relative à leur gestion à long terme. Pour la gestion future des déchets produits actuellement, des moyens sont mis de côté dès à présent. Nous veillons ainsi à ne pas imposer de charges financières inutiles aux générations qui nous suivront.

 

Environnement et sûreté

La sûreté, notre priorité absolue

 

Trouver une solution sûre pour la gestion à long terme des déchets radioactifs est une question technique et sociétale qu’il convient d’aborder avec la plus grande circonspection. C’est pourquoi l’ONDRAF s’entoure de scientifiques et d’experts spécialisés dans les domaines les plus variés. Grâce à leur expertise, il lui est donné de  proposer des solutions durables garantissant la sûreté de l’homme et de l’environnement, aujourd’hui, mais aussi dans un avenir lointain. 

 

Éthique et société

La population locale a voix au chapitre

 

L’ONDRAF n’investit pas seulement dans la recherche scientifique, les études techniques et les méthodes industrielles. Il s’éfforce également de trouver des solutions qui sont acceptable pour la population belge. C’est pourquoi l’organisme entend, dans les prochaines années, mettre sur pied, en concertation avec toutes les parties prenantes, un processus décisionnel sociétal auquel tous ceux qui le souhaitent pourront participer.