Follow us

 

 

 

 

Structure interne

Les effectifs de l’ONDRAF ont connu une croissance significative au cours des dernières années. Ils comprennent actuellement une centaine de collaborateurs et se répartissent équitablement entre francophones et néerlandophones, conformément à la loi sur l’emploi des langues en matière administrative.

La spécificité des missions confiées à l’organisme fait de celui-ci une organisation fondée sur la connaissance et l’expertise. Les membres de son personnel doivent en effet mettre leur savoir-faire au service de la collectivité, par la conception et la mise en œuvre de solutions sûres, durables et efficaces, aux fins de la protection de l’homme et de l’environnement contre les dangers potentiels des déchets radioactifs.

Afin de garantir une gestion intégrée de ces déchets, c'est-à-dire une gestion caractérisée par une prise en compte équilibrée des aspects technicoscientifique, économique, environnemental et sociétal, l’ONDRAF veille à ce que son personnel possède et développe des compétences aussi diverses que complémentaires.

Ces compétences portent sur les domaines suivants :

  • les sciences et techniques : sciences nucléaires, sciences de la terre, physique, chimie, etc. ;
  • l’économie et les finances : gestion de fonds, stratégie de placement, analyse de risque, comptabilité, achats et contrats, etc. ;
  • l’environnement et la sûreté : protection de l’environnement, stratégie de sûreté, étude de la sûreté à long terme, étude d’impact, etc. ;
  • les sciences sociales : communication, processus décisionnels participatifs, etc. ;
  • les services en staff : gestion totale de la qualité, prévention et protection au travail, audit interne, etc. ;
  • le support administratif : droit, Property Management, technologies de l’information et de la communication, traduction, secrétariat, logistique, etc.

Toutes ces compétences sont nécessaires à l’accomplissement des missions confiées à l’organisme : dans la chaîne de la gestion des déchets radioactifs, chaque maillon a son importance.

 

La structure interne de l’ONDRAF comporte trois niveaux – les systèmes, les groupes de tâches et les tâches.

 

Le système Vision et Stratégie

Le système Vision et Stratégie, placé sous la responsabilité de la direction générale, composée  du  directeur  général  et  du  directeur  général  adjoint,  est  chargé  du développement  de  la  vision  d’ensemble  de  la  gestion  des  déchets  et  de  la  transposition  de  celle-ci  dans  le  fonctionnement  de  l’organisme.

 

Le système Cellule stratégique
Le système Cellule stratégique est responsable des activités liées au pilotage et à la gestion de l’organisation. Il met également à la disposition de l’organisme une série de services de support.

 

Le système Finances et Contrats
Le système Finances et contrats est responsable de l’établissement des prévisions à très long terme. Ces prévisions doivent servir de base à la planification des activités de l’organisme  et  à  en  assurer  le  suivi  dans  le  temps.  Le  système  comprend  également  les  activités  liées  à  la  gestion  financière  ainsi  qu’aux  affaires  juridiques  et aux  contrats. 

 

Le système Gestion industrielle
Le  système  Gestion  industrielle  est  chargé  des  activités  liées  à  la  gestion  industrielle  des  déchets,  depuis  leur  source  de  production  jusqu’à  leur  destination finale,  lorsque  celle-ci  sera  disponible.  Il  est  également  responsable  de  la  gestion  du cycle de vie des actifs mobilisés à cet effet (asset life cycle). 

 

Le système Gestion à long terme
Le système Gestion à long terme comprend principallement les processus technico-scientifiques relatifs à la  gestion  à  long  terme  et  est  responsable du développement  des  moyens  de  la  gestion  à  long  terme  des  déchets  conditionnés  dans le respect des exigences de sûreté, à un coût acceptable et en accord avec les différents acteurs de la société.

 

Le système ONDRAF-site Fleurus

En 2012, l’ONDRAF a été chargé d’assainir et de démanteler des installations exploitées par la société faillie Best Medical Belgium localisées sur le site nucléaire de Fleurus. Une structure répondant aux exigences réglementaires en matière d’exploitation nucléaire a été mise en place à cet effet. Cette structure est composée d’un site manager et de plusieurs cellules opérationnelles.

 

Groupes de tâches
Les systèmes sont subdivisés en groupes de tâches. Chaque groupe de tâches correspond à une étape de la gestion des déchets radioactifs ou à une activité de support. Certaines tâches spécifiques sont placées directement sous l’autorité de la direction générale.
 

Tâches

Les tâches sont les éléments fonctionnels de base de l’organisation. Leur exécution est confiée à des collaborateurs spécialisés et placée sous la supervision d’un coordinateur.