Aller au contenu principal

Transport

Chaque étape du système de gestion des déchets s’accompagne d’un transport de déchets. Ces transports répondent à des consignes de sécurité strictes. Des sociétés spécialisées effectuent le transport sous le contrôle et la responsabilité de l'ONDRAF.

2019_Transport americiumbronnen-Transport sources américium (1)_ONDRAFNIRAS

Les déchets sont enlevés chez les producteurs puis transportés vers le site de Belgoprocess à Dessel. Ils y sont traités et temporairement entreposés dans l’attente de leur stockage définitif. Les déchets traités par les producteurs eux-mêmes prennent également la direction de Dessel pour y être entreposés.

Les détecteurs de fumée radioactifs, les paratonnerres ainsi que certaines sources radioactives passent d’abord par l’Institut des Radioéléments (IRE), à Fleurus, où ils sont démantelés.

La sûreté, une priorité absolue

Les règles en matière de transport dépendent du type de déchets et font partie des critères d'acceptation de l'ONDRAF. La sûreté est une priorité absolue. Ainsi, les déchets doivent être emballés de manière à garantir le confinement des substances radioactives et à fournir un blindage adéquat.

Le niveau de protection doit être garanti pour chaque transport, qu’il s’agisse de déchets de faible, moyenne ou haute activité. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) prévoit ainsi que la dose de rayonnement mesurée au contact du camion ne peut jamais dépasser la limite de 2 millisieverts* par heure.

* Unité exprimant l'énergie de rayonnement absorbée par le corps humain lorsqu'il est exposé à un rayonnement ionisant.

2015_Transport radioactief afval-Transport déchets radioactifs (6)_ONDRAFNIRAS

Vérifier la dose de rayonnement

Les collaborateurs du service de contrôle de contrôle physique du producteur de déchets vérifient entre autres la dose de rayonnement à l'extérieur du camion. Si le rayonnement dépasse, ne serait-ce qu’un petit peu, la valeur limite, le camion ne démarre pas.

2015_Transport radioactief afval-Transport déchets radioactifs (4)_ONDRAFNIRASTransport gammacell Universiteit Gent-Transport gammacell Université de Gand (2015)2015_Transport radioactief afval-Transport déchets radioactifs (1)_ONDRAFNIRAS2015_Transport radioactief afval-Transport déchets radioactifs (2)_ONDRAFNIRAS

Des entreprises spécialisées

L'ONDRAF sous-traite le transport des déchets radioactifs à des entreprises spécialisées, mais en reste responsable. Nous veillons rigoureusement à la qualité et à la sûreté du transport.

2016_Transport radioactief afval-Transport déchets radioactifs_ONDRAFNIRAS

Avant que ces entreprises ne soient autorisées à circuler avec les déchets, elles doivent obtenir un agrément et une autorisation de transport de l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN). Cette dernière procède également à des inspections sur place dans certains cas.

Rapatriements de déchets

Les rapatriements de déchets de haute et moyenne activité provenant des centrales nucléaires belges constituaient un cas particulier. Les déchets étaient transportés à l'étranger pour y être retraités ou « recyclés ». Ce qui ne pouvait pas être recyclé devait retourner en Belgique.

2009_Terugkeertransport-Transport de retour_ONDRAFNIRAS

Ces rapatriements de déchets issus du retraitement de combustible nucléaire usé des centrales nucléaires belges n'ont plus lieu aujourd'hui. À l’été 2018, le dernier train de déchets vitrifiés de moyenne activité a quitté la France pour la Belgique.