Aller au contenu principal

22 000 arbres et arbustes plantés en zone naturelle à Dessel

Boomplantactie Den Diel Dessel

Il y a deux ans, quelque onze hectares de pinède ont été déboisés sur le site de stockage en surface de Dessel. Une opération indispensable pour faire place à l'usine de caissons et aux modules de stockage dans lesquels les déchets de faible et moyenne activité et de courte durée de vie seront bientôt stockés. Quelques kilomètres plus loin, l’ONDRAF compense cette pinède dans la réserve naturelle de Den Diel.

Boomplantactie Den Diel Dessel

Cette compensation pouvait se faire n’importe où en Flandre, mais l'ONDRAF a choisi de créer de nouvelles zones forestières au niveau local, sur cinq terrains de la commune de Dessel. Les habitants de Dessel, de Mol et des environs profiteront ainsi de ce renouveau naturel.

Avec les associations locales, nous avons donc élaboré un plan pour remplacer les pins déracinés par une forêt biodiversifiée. Quelles sont donc les actions qui en ont découlé ? Un bref aperçu des deux dernières années.

2019

Les travaux préparatoires ont commencé à l'été 2019. Débroussaillage, fraisage, labourage : la terre a ainsi été préparée pour accueillir les plantations. Certaines parcelles ont également été ensemencées de mélanges de fleurs. C'est ainsi que des prairies de fleurs colorées ont vu le jour pendant les mois d'été. À l’automne est venu le tour des deux premiers hectares de forêt, avec la plantation d’essences locales comme l'aulne noir, le chêne sessile et le tilleul.

2020

Boomplantactie Den Diel Dessel

L'été dernier, l'ONDRAF a encore fait réensemencer plusieurs parcelles avec des mélanges de fleurs. L'idée de cette valeur ajoutée temporaire à l’aide de fleurs est venue du groupe de travail au sein du partenariat STORA (Dessel), qui gère la compensation forestière.

Boomplantactie Den Diel Dessel

À l'automne, une fois la floraison terminée, l'ONDRAF a fait préparer les terrains restants (soit neuf hectares) pour les replanter.

Boomplantactie Den Diel Dessel

Ce travail est à présent terminé. En quelques semaines, l’ONDRAF a fait planter quelque 22 000 arbres et arbustes indigènes sur le site de Den Diel. Là où c'était possible, la lisière de la forêt a été agrémentée d’arbustes tels que le noisetier, l'aubépine, le prunellier et la bourdaine. Cette végétation permet de faire la transition entre la forêt et le terrain ouvert.

Boomplantactie Den Diel Dessel
1 / 4
Boomplantactie Den Diel Dessel
2 / 4
Boomplantactie Den Diel Dessel
3 / 4
Boomplantactie Den Diel Dessel
4 / 4
Boomplantactie Den Diel Dessel
Boomplantactie Den Diel Dessel
Boomplantactie Den Diel Dessel
Boomplantactie Den Diel Dessel

Qu'en est-il des prochaines années ?

L'ONDRAF se chargera de l'entretien de la nouvelle forêt jusqu'en 2025. Par la suite, c’est la commune de Dessel qui s’occupera de la gestion des sites. S'il s'avère que les jeunes arbres ne poussent pas bien, nous ferons une nouvelle tentative.

Cela vaut également pour les parcelles où l’ONDRAF mise sur le reboisement spontané : s'il ne se déroule pas comme prévu, nous donnerons un coup de pouce à la nature. Nous mettons tout en œuvre pour remettre une forêt saine et diversifiée à la communauté de Dessel d’ici quatre ans.