Aller au contenu principal
Blog précédent Blog suivant

La majorité des métaux contaminés par la radioactivité sont recyclés

Tri

Au cours de la période 2010-2021, 3512 tonnes de métaux contaminés par la radioactivité ont été exportées de notre pays vers des fonderies étrangères. Après traitement, seules 247 tonnes de ces déchets sont retournées en Belgique en tant que déchets radioactifs. Le reste a pu être libéré sous forme de matériaux recyclés. C'est ce qui ressort d'une nouvelle analyse de l'ONDRAF.

Lors du démantèlement d'installations nucléaires désaffectées, l'objectif est de générer au terme du chantier le moins de déchets radioactifs possible. C'est pourquoi, lors des opérations de démantèlement, les matériaux contaminés et non contaminés sont d'abord soigneusement séparés. Nous réduisons ainsi les quantités de déchets radioactifs à la source et évitons les coûts supplémentaires liés à leur traitement, leur entreposage et leur stockage.

Traitement et recyclage

Les matériaux non contaminés sont évacués pour être réutilisés ou vont dans des décharges agréées. Les matériaux contaminés sont considérés comme déchets radioactifs et acheminés vers notre filiale Belgoprocess à Dessel, où ils sont traités et entreposés. Toutefois, certains matériaux contaminés peuvent encore être recyclés en grande partie. Il s’agit principalement de métaux, comme l'acier. Notre pays ne dispose pas des installations nécessaires au traitement de ces métaux contaminés ; ils sont donc envoyés dans des fonderies situées à l’étranger.

Les métaux contaminés sont alors chargés dans un four. Pendant le processus de fusion, des scories apparaissent à la surface du métal fondu. Il s’agit de morceaux de déchets pierreux qui contiennent presque toute la radioactivité présente à l'origine dans les métaux contaminés. Ces scories métalliques sont ensuite écrémées et reviennent dans notre pays sous la forme de déchets radioactifs. Le métal fondu situé sous les scories est coulé dans des moules standard. Ce métal n'est plus radioactif et est proposé sur place comme matériau recyclé à usage industriel.

Trois usines de traitement à l’étranger

De 2010 à 2021, 3512 tonnes de métaux contaminés ont été exportées à l'étranger pour y être fondues. Ce métal a été acheminé vers trois usines de traitement : Cyclife en Suède (2148 tonnes), EnergySolutions aux États-Unis (726 tonnes) et Siempelkamp en Allemagne (638 tonnes). Le choix d'une usine de traitement particulière dépend, entre autres, du prix et des limites d'exploitation des installations de fusion (tant sur le plan radiologique que physico-chimique). 

La grande majorité des métaux contaminés provenaient d'activités de démantèlement à Mol, Dessel et Fleurus. Une petite partie est issue de l'exploitation de la centrale nucléaire de Doel. Au total, sur les 3512 tonnes de métaux contaminés, seules 247 tonnes (7 %) sont revenues dans notre pays sous forme de déchets radioactifs. La plupart des métaux n'étaient donc plus radioactifs après traitement et ont pu être recyclés. 

métaux dans récipient
1 / 4
métaux dans récipient
2 / 4
métaux dans récipient
3 / 4
métaux dans récipient
4 / 4
métaux dans récipient
métaux dans récipient
métaux dans récipient
métaux dans récipient

Avis et contrôle

Pour l'exportation de matières radioactives en vue de leur traitement à l'étranger et le retour de déchets radioactifs dans notre pays, l'ONDRAF doit remettre des avis à l'AFCN (Agence fédérale de Contrôle nucléaire). Au cours de la période 2010-2021, nous avons émis 72 avis concernant l’exportation de matériaux contaminés et 38 avis relatifs à l’importation de déchets radioactifs issus de la fusion.

Lors de ces transferts, nous devons nous assurer que tant les métaux contaminés que les déchets sont clairement caractérisés après traitement. Autrement dit, toutes leurs caractéristiques et propriétés doivent être connues et tenues à jour. Il s’agit là d’un élément essentiel pour gérer en toute sûreté les déchets lors des étapes suivantes et pour vérifier que l'on n'importe pas plus d'activité radiologique que ce qui a été exporté.