Aller au contenu principal

L'ONDRAF et le SCK CEN renforcent leur collaboration

Gebouw EURIDICE Mol

En tant que centre de connaissances, l'ONDRAF collabore avec différentes institutions scientifiques pour la recherche sur la gestion et le stockage des déchets radioactifs. L'un de ses partenaires privilégiés est le centre de recherche nucléaire SCK CEN de Mol. Les deux organisations renforcent actuellement leur collaboration.

HADES_LR.jpg

L’ONDRAF et le SCK CEN sont actifs depuis des dizaines d’années au sein du laboratoire souterrain HADES à Mol, où se déroule une grande partie du programme de recherche scientifique sur le stockage géologique. Cette coopération quotidienne fonctionne par le biais du groupement d’intérêt économique EURIDICE.

Comme d'autres domaines de recherche nécessitent également une collaboration plus étroite, l'ONDRAF et le SCK CEN ont récemment conclu un partenariat public-public (PPP).

Les aspects pratiques du stockage

« Cette convention va bien au-delà de l'exploitation du laboratoire souterrain », déclare Maarten Van Geet, manager RD&D à l'ONDRAF. « Le PPP comprend ainsi huit autres domaines autour desquels nous allons coopérer plus intensivement. Il s’agit donc d’une véritable pérennisation de notre collaboration à long terme. Les recherches porteront notamment sur les aspects pratiques du stockage en surface et du stockage géologique des déchets radioactifs. »

De nouveaux résultats en perspective

Pour ce qui est du stockage en surface à Dessel, nous disposerons de nouveaux résultats de recherche dores et déjà dans deux domaines. Maarten Van Geet : « Une première étude examine de près l'utilisation des matériaux cimentaires tout au long de la chaîne de gestion des déchets radioactifs. Je pense aux matrices de conditionnement ou au développement et à l'optimisation des barrières artificielles pour le stockage. Une autre étude se concentrera sur la caractérisation des déchets. Plus spécifiquement, les chercheurs vont développer des techniques permettant d'effectuer des analyses supplémentaires sur les déchets avant qu'ils ne soient envoyés dans l’installation de stockage. »

Préserver et développer le savoir-faire nucléaire

L'un des objectifs de notre convention de collaboration est d'ancrer l'expertise relative aux déchets radioactifs dans notre pays au sein des deux organisations. La coopération constitue dès lors un moyen optimal de garantir que les connaissances acquises restent dans notre pays. De cette manière, nous assurons la préservation et le développement du savoir-faire nucléaire dans cette région et en Belgique.

Maarten Van Geet (ONDRAF/NIRAS)

« La convention de collaboration va bien au-delà de l'exploitation du laboratoire souterrain HADES. »

Maarten Van Geet, ONDRAF