Aller au contenu principal

L’enlèvement de sources d'américium touche à sa fin

Ophaling Americiumbronnen

En décembre 2020, l'ONDRAF a sollicité une dernière fois l'industrie des produits alimentaires et des boissons pour l’enlèvement d’une source d'américium. Depuis le 1er janvier 2021, l'utilisation des sources de haute activité et de longue durée de vie est interdite par l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN).

Ophaling Americiumbronnen

Des sources d'américium étaient jadis utilisées dans l’industrie pour mesurer avec précision la densité d'une substance. Elles se trouvaient notamment dans les appareils de mesure utilisés par les producteurs de boissons fraîches et les brasseurs pour vérifier si leurs bouteilles étaient suffisamment remplies.

Aujourd'hui, il existe des alternatives plus sûres pour ces applications, comme les appareils optiques ou à rayons X. L'avantage de ces alternatives ? Elles ne présentent pas de risque de contamination et ne produisent pas de déchets radioactifs.

Usage déconseillé

Cela fait déjà plusieurs années que l'AFCN déconseille l'utilisation des sources d'américium de haute activité et de longue durée de vie, lorsque de meilleures alternatives sont possibles. Depuis le début de cette année, elles sont même totalement interdites en Belgique pour la mesure de la hauteur de remplissage des bouteilles de boissons. C'est pourquoi l'ONDRAF a décidé, en collaboration avec sa filiale industrielle Belgoprocess et l'AFCN, de récupérer en toute sûreté les sources encore présentes dans l'industrie par le biais d'une campagne.

« Cette campagne d’enlèvement groupée arrive maintenant à son terme », déclare Arno Grade de l'ONDRAF. « Au milieu du mois dernier, nous avons contacté une dernière fois l'industrie des boissons et de l'alimentation. Cette dernière devait en effet se débarrasser de ses sources d'américium au plus tard le 1er janvier. Nous avons également enlevé beaucoup de sources dans d'autres industries au cours des dernières années. Par exemple, dans l'industrie textile, où l'utilisation de sources d'américium sera interdite à partir de 2026. Toutes les sources enlevées sont entreposées en toute sûreté chez Belgoprocess à Dessel en attendant leur stockage définitif. »

Ophaling AmericiumbronnenOphaling AmericiumbronnenOphaling Americiumbronnen