Aller au contenu principal

Étude de santé 3xG

Niras_3xG_20190408-067.jpg

A la demande des partenariats STORA et MONA, l’ONDRAF a décidé de lancer une étude, baptisée « 3xG », dans les communes de Dessel, Mol et Retie. L’appellation « 3xG » fait référence aux trois mots-clés « Gezondheid - Gemeenten - Geboorten » (Santé - Communes - Naissances). Cette étude comprend deux volets :

  • La biosurveillance humaine
  • L’analyse quinquennale des cas de maladie et du nombre de décès.

La réalisation de l’étude est le fruit d’une collaboration entre l'Institut flamand de recherche technologique (VITO), l'Université d'Anvers et l'Institut provincial anversois d'hygiène (PIH).

La biosurveillance humaine

3xg

L’un des éléments majeurs de l’étude repose sur le suivi de la santé de 301 enfants et de leurs mères à Dessel, Mol et Retie. L’outil utilisé pour ce faire est la biosurveillance.

Cette technique permet aux chercheurs d’étudier l'exposition aux produits chimiques sur la base d’échantillons de sang et d'urine. L’étude vise à surveiller les effets de l'environnement et des habitudes de vie sur la santé des mères et de leurs enfants.

2018_3xG_ONDRAFNIRAS.jpg

Déroulement de l’étude

Les enfants sont suivis jusqu’à leur 18e anniversaire. Des échantillons de sang et d'urine sont prélevés sur les enfants à la naissance, ainsi qu’à leurs septième et quatorzième anniversaires. Des prélèvements ont également été effectués pendant la grossesse des futures mères.

Des questionnaires permettent de suivre de près le développement ainsi que l’environnement des enfants. Ces informations complémentaires, à leur tour, contribuent à une meilleure compréhension des résultats de la biosurveillance.

2019 3xG

Une biobanque

Les chercheurs conservent les prélèvements de sang et d’urine dans une « biobanque », qui rassemble des échantillons biologiques humains dans une perspective de recherche scientifique. Avec le temps, la biobanque s’enrichira des échantillons de différentes générations, fournissant ainsi des informations précieuses pour les recherches à venir.

2019 3xG

Résultats de la recherche

L'étude 3xG met chaque année l’accent sur un thème particulier. En 2015, par exemple, elle s’est penchée sur la quantité de métaux lourds dans le corps des participants. Elle a également examiné la pollution atmosphérique, les dommages à l'ADN ou encore l'exposition aux perturbateurs endocriniens.

Les examens sur les métaux lourds ont permis aux chercheurs de constater que les participants qui utilisent de l'eau de puits ont en moyenne davantage d'arsenic dans leur urine. En 2017, ce constat a donné naissance à une campagne de sensibilisation intitulée ‘Water uit je put’ (ou « L'eau de votre puits ») sur l'utilisation rationnelle des eaux de puits.

L’analyse quinquennale

2018_3xG Vijfjaarlijkse analyse quinquennal_ONDRAFNIRAS.jpg

Le deuxième volet de l'étude examine tous les cinq ans les chiffres des maladies, décès, hospitalisations et anomalies congénitales à Dessel, Mol et Retie. Ces chiffres sont ensuite comparés aux moyennes flamandes.

Dessel, Mol et Retie s’inscrivent au palmarès des communes bénéficiant du meilleur suivi de Belgique.

Greet Schoeters, du VITO