Publications

Souscrivez à notre newsletter

01 septembre 2010

Qu’est-ce que l’argile ?
L’argile se compose de toutes petites particules de sédiment. L’argile peut se créer sur le sol de cours d’eau et de mers ; il faut énormément de temps avant de pouvoir parler de couche d’argile. Les particules de sédiment ont une taille inférieure à deux millièmes de millimètre.

01 septembre 2010

Les recherches portant sur le dépôt final de déchets radioactifs dans les couches argileuses profondes sont innovantes à plus d’un égard. En effet, les projets de recherche d’une telle dimension temporelle sont particulièrement exceptionnels. L’étude doit également parcourir un nombre très important d’étapes : les recherches fondamentales, les recherches méthodologiques, les recherches appliquées, le
développement de la conception technique, la caractérisation de la l’argile profonde, les recherches sur l’interaction entre les matériaux utilisés et l’argile, le développement de méthodes pour évaluer la sûreté, les tests de démonstration, la réalisation d’un avant-projet, etc. Les recherches sont menées partiellement en surface et partiellement dans un laboratoire souterrain, dans la couche argileuse profonde.

01 avril 2009

Dans le monde entier, des recherches sont en cours pour
trouver des solutions pour la gestion à long terme des
déchets radioactifs des catégories B et C : des endroits où la radioactivité des déchets peut s’atténuer sans causer de dommages à l’homme et à l’environnement.

La fiche « A la recherche de solutions durables pour la gestion à long terme des déchets des catégories B et C » présente les recherches et les études menées sur la gestion à long terme de ce type de déchets.

Avez-vous encore des questions sur la radioactivité en
général ? Lisez alors la fiche « Radioactivité, une introduction ». Pour savoir ce que l’on fait aujourd’hui des déchets des catégories B et C, nous vous renvoyons à la fiche « Déchets radioactifs des catégories B et C en un clin d’oeil ».

01 mars 2009

L’ONDRAF travaille depuis longtemps à une solution pour la gestion à long terme des déchets radioactifs des catégories B et C (déchets de haute activité et de longue durée de vie).

Ce travail sera intégré en 2009 dans le cadre de la loi du
13 février 2006 relative aux décisions environnementales en matière de plans. Après une large consultation sociétale et à l’issue de la procédure légale, le gouvernement disposera de tous les éléments pour prendre une décision en connaissance de cause.

01 janvier 2009

L’ONDRAF travaille depuis longtemps à une solution pour la gestion à long terme des déchets radioactifs des catégories B et C (déchets de moyenne et haute activité et/ou de longue durée de vie). Ce travail sera intégré en 2009 dans le cadre de la loi du 13 février 2006 relative aux décisions environnementales en matière de plans.

Après une large consultation sociétale et à l’issue de la procédure légale, le gouvernement disposera de tous les éléments pour prendre une décision en connaissance de cause.

Pages