Aller au contenu principal

Le stockage des déchets radioactifs en quelques explications

Afdekking/couverture

D’ici quelques années, les déchets de faible et moyenne activité et de courte durée de vie de notre pays seront stockés dans une installation de stockage en surface à Dessel. Pour les déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie, l'ONDRAF propose un système de stockage géologique sur le territoire belge comme destination finale. Focus sur ces deux concepts de stockage.

Le stockage offre une solution définitive pour la gestion à long terme des déchets radioactifs. La sûreté de cette opération est assurée par trois principes de base, à savoir isoler les déchets, les confiner et retenir la libération des substances radioactives. Une sûreté qui s’applique dès aujourd’hui et qui perdurera dans un avenir lointain. En effet, il est impératif que le stockage ne présente aucun danger pour la population et l'environnement, à aucun moment.

Deux concepts de stockage

2021_Infografiek berging_FR

Stockage en surface

Après quelques centaines d'années, les déchets de faible et moyenne activité et de courte durée de vie auront perdu la majeure partie de leur radioactivité. Ils se prêtent donc au stockage en surface. Le stockage doit être sécurisé pendant des centaines d'années.

À Dessel, l’ONDRAF est en train de développer un projet de stockage en surface pour les déchets belges de faible et moyenne activité et de courte durée de vie. Ce projet est réalisé en étroite collaboration avec la population locale.

Stockage géologique

Les déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie doivent être isolés de l’homme et de l’environnement durant des dizaines, voire des centaines de milliers d’années. Une installation de stockage souterrain (ou géologique) constitue dès lors la solution la plus adéquate pour ce type de déchets. En effet, outre le rayonnement radioactif, les déchets de haute activité émettent de la chaleur.

Tout comme le projet de stockage en surface à Dessel, la gestion à long terme des déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie doit bénéficier d’une large assise sociétale dans notre pays.

Comment fonctionne une installation de stockage en surface ?

Afdekking/couverture

Isoler

Dans l’installation de stockage en surface, plusieurs barrières successives isoleront de l’environnement les déchets de faible et moyenne activité et de courte durée de vie :

  • Les déchets seront traités puis encapsulés dans des fûts métalliques.
  • Ces fûts de déchets seront ensuite placés dans un coffre en béton puis immobilisés avec du mortier. Ce qui donnera un monolithe.
  • Ces monolithes seront stockés dans des casemates en béton, aussi appelées « modules de stockage », sous une toiture fixe temporaire qui servira de protection. 
  • À terme, la toiture sera remplacée par une couverture multicouche.
Monolieten/monolithes

Confiner et retenir

L'installation confinera les substances radioactives et retiendra leur rayonnement :

  • Avec une protection physique, grâce à la couverture, aux modules et aux monolithes.
  • Avec une protection chimique, grâce à l'ensemble des barrières en béton ou en ciment.

Comment fonctionne le stockage géologique ?

Isoler

Les déchets de haute activité et/ou de longue durée de vie seront stockés dans une couche stable loin en profondeur dans le sous-sol. De cette manière, ils resteront isolés de l’homme et de l'environnement pendant des centaines de milliers d'années.

Supercontainer hoogradioactief afval

Confiner

Avant d’être stockés, les déchets seront placés en toute sûreté dans un emballage multicouche :

  • Les déchets de moyenne activité et de longue durée de vie seront emballés dans un coffre en béton et immobilisés avec du mortier. L’ensemble constituera un monolithe.
  • Pour les déchets de haute activité, un superconteneur a été conçu.

Les monolithes et les superconteneurs seront stockés dans des galeries souterraines séparées. Après l'opération de stockage, ces galeries seront remblayées avec du ciment et des matériaux spécifiques.

Retenir

La couche géologique stable qui entourera le système de stockage formera une barrière naturelle qui retiendra les substances radioactives. Et ceci à très long terme également, quand les barrières artificielles entourant les déchets se détérioreront.

En effet, les substances radioactives se disséminent si lentement dans le sous-sol profond qu'elles parviennent à une extinction quasi totale au sein du système de stockage. Si des substances sont finalement libérées dans l'environnement après des centaines de milliers d'années, leur radioactivité sera suffisamment diluée et diffuse, et elles ne représenteront plus aucun danger.