Aller au contenu principal

Gestion des paysages naturels

2017_Natuurbeheer - Gestion de la nature1_ONDRAFNIRAS.jpg

Dans un premier temps, quelque 70 hectares de terrains du site de stockage en surface resteront non bâtis. L'ONDRAF entend donner toutes ses chances à la nature et restaurer, notamment, la lande de bruyères d’origine.

En collaboration avec nombre de partenaires, l'ONDRAF a élaboré un plan de gestion des paysages naturels, prévoyant des actions jusqu'en 2033.

Plan de gestion des paysages naturels

2014_Natuurbeheer-Gestion de la nature2_ONDRAFNIRAS.jpg

Grâce à son plan de gestion des paysages naturels, l'ONDRAF entend stimuler la biodiversité et encourager les loisirs doux dans la zone non bâtie du site de stockage. À terme, le site de stockage se transformera ainsi en un paysage varié de landes et de bois.

L'ONDRAF a élaboré le plan de gestion des paysages naturels en collaboration avec les partenariats STORA et MONA, l’Agentschap voor Natuur en Bos (Agence flamande pour la nature et les forêts) et les associations locales de protection de la nature.

2014_Natuurbeheer-Gestion de la nature3_ONDRAFNIRAS.jpg

Coupage de mottes, tonte et mise en pâturage

Sur les terrains du site, la végétation originale des landes est en partie envahie par de la molinie bleue. Afin de redonner vie aux landes, des travaux adéquats de restauration de la nature sont nécessaires. Différentes méthodes sont possibles : le coupage de mottes, la tonte et la mise en pâturage de moutons.

Ces dernières années, l'ONDRAF a testé ces trois méthodes de gestion de la nature, avec pour résultat que la lande a recommencé à pousser à plusieurs endroits et que la molinie bleue perd du terrain.

2016_Natuurbeheer-Gestion de la nature4_ONDRAFNIRAS.jpg

Deux mares biodiversifiées

En 2015, l'ONDRAF a fait aménager deux mares, une petite et une grande, sur le site de stockage, ce qui a donné lieu à un biotope pour les amphibiens et les insectes. Les plantes aquatiques et marécageuses typiques, telles que le scirpe à nombreuses tiges, y prospèrent également.

2017_Natuurbeheer - Gestion de la nature5_ONDRAFNIRAS.jpg

La récréation douce

Les promeneurs et cyclistes pourront eux aussi profiter de la nature. Un réseau de sentiers traverse la région. Une petite partie au centre des terrains sera inaccessible, de sorte que la faune et la flore puissent s’y développer sans perturbations.

Un parc paysager

Tabloo_Landschapspark-Parc paysager.jpg

La gestion des paysages naturels intervient également dans la conception du parc paysager qui entourera le centre de communication Tabloo. Dans leur concept, les architectes ont visé un équilibre entre la nature et les loisirs.

Des zones naturelles précieuses seront de la sorte préservées et la restauration de la lande et le développement de prairies mettront en valeur la flore endémique.

Compensation forestière

Nous compensons également la disparition des arbres devant faire place au site de stockage, par le biais de la plantation d’une dizaine d’hectares de nouveaux arbres et de végétation dans la zone naturelle Den Diel. Les parcelles, qui appartiennent à la commune de Dessel, font partie du réseau Natura 2000.

Dans ces zones situées le long de la Petite Nèthe, l'Agence Nature et Forêts (ANB), qui approuve la proposition de compensation forestière, entend stimuler, entre autres, le développement des chênaies pédonculées à bouleau et de hêtraies acidophiles.

Un groupe de travail composé de représentants de la commune de Dessel, du conseil environnemental, de l'ONDRAF et de l’Agentschap voor Natuur en Bos (Agence flamande pour la nature et les forêts) gérera la replantation.