Aller au contenu principal

LIBRA, le « Leer- en Infopunt Beheer Radioactief Afval » reprend du service

Leer- en Infopunt Beheer Radioactief Afval (LIBRA)

Le début de l'année académique dans les hautes écoles et les universités marque également un nouveau départ pour le Pôle d'apprentissage et d'information sur la gestion des déchets radioactifs (LIBRA). Après une longue pause due à la crise du coronavirus, les activités reprendront cet automne. Grâce à un partenaire supplémentaire, la KU Leuven Campus Geel, l'initiative est désormais en mesure de toucher davantage d'étudiants.

LIBRA a été créé en 2016 par l’ONDRAF, les partenariats STORA et MONA et la Thomas More Hogeschool Kempen. Par le biais de projets et de journées d'étude, l’objectif est d’impliquer plus activement les jeunes de la région de Dessel et de Mol dans la gestion durable des déchets radioactifs. LIBRA est l'une des initiatives qui ancrent les connaissances en matière de gestion des déchets dans la région. Elle contribuera à garder vivante la mémoire de l'installation de stockage en surface des déchets radioactifs chez les générations à venir.

Des clips éducatifs et des ateliers

Les premières activités de LIBRA démarreront dès l’automne. Des étudiants issus de différentes orientations d’enseignement travailleront sur des clips éducatifs : des vidéos à la fois courtes et informatives, sur des sujets liés à la gestion des déchets radioactifs. Les jeunes contribueront à partir de leur propre expertise à la réalisation et à la promotion de ces clips.

Une nouvelle journée d'étude sera également organisée en mai, étant donné le succès rencontré lors des éditions précédentes. Au cours de cette journée, les étudiants pourront participer à des ateliers et des groupes de discussion, et assister à des cours donnés par des professeurs invités. Des experts répondront à leurs questions.

Lors des ateliers, un spécialiste sera invité qui incitera les jeunes à réfléchir sur la radioactivité et la gestion des déchets radioactifs. Parmi les intervenants qui ont déjà débattu avec les étudiants, citons Frank Deboosere (météorologue), Dirk Draulans (producteur de télévision et biologiste) et Manuel Sintubin (géologue à la KU Leuven).

Frank Deboosere (LIBRA)Dirk Draulans (LIBRA)Manuel Sintubin (LIBRA)

Un partenaire supplémentaire

Cette année marque l’entrée en scène d’un partenaire supplémentaire : la KU Leuven Campus Geel. La coopération avec l'université vise, entre autres, à permettre d'atteindre davantage d'étudiants et à organiser des mémoires de Master.

Kleine poel NIRAS (2015)

Le premier mémoire de Master est déjà en cours. Sous la supervision d'un collaborateur de l'ONDRAF, un étudiant procède à des mesures régulières dans les mares du site de Dessel. Il mesure notamment le niveau d’eau et des paramètres chimiques tels que l’acidité de l’eau et la quantité de matières organiques.

Muni d’une épuisette et de hautes bottes en caoutchouc, l'étudiant parcourt les mares pour dresser également un inventaire de la biodiversité. L'évolution de la biodiversité dans et autour de l'eau pourra ainsi bénéficier d’un suivi.